C'est un... bébé!

 

J’ai fait un test de grossesse le jour de mes 29 ans et c’était positif !

On s’entend, c’était 5 jours après l’annonce d’une certaine pandémie mondiale donc je n’avais pas grand-chose à faire autre que lire sur la grossesse et les bébés. En lisant Une naissance heureuse d’Isabelle Brabant, j’ai eu envie de vivre ma grossesse old school.

Attache ta tuque...

J’ai décidé de ne pas connaître le sexe du bébé qui se cachait dans mon bedon.  Je sais, je suis folle de même.

Laisse-moi t’expliquer pourquoi j’ai pris cette étrange décision. Dans ma vie, je planifie tout et j’adore les listes bref, je suis en contrôle. Sauf que… avoir un enfant c’est d’accepter de ne pas tout contrôler et devoir lâcher prise. Je me suis dit que s’il y a bien une affaire sur laquelle je n’ai PAS de contrôle, c’est le sexe du bébé bedon. Pourquoi ne pas commencer à lâcher prise dès le début? Oh sans oublier que ça rendait ma mère folle, car elle ne pouvait pas acheter trop de vêtements (c’est un très bon truc pour éviter de recevoir des affaires de camions ou des robes à tutu). Aussi, on s’entend que ça te fait une méchante belle surprise à la rencontre de ton bébé, TADAM c’est un – une.

Tu n’es toujours pas convaincue par l’idée; ne pas connaître le sexe de ton bébé te permet de choisir non pas un nom, mais plusieurs noms. Des noms de garçon, de fille ou même unisexes si tu veux être vraiment wild.

Le plus beau dans cette décision ? Les réactions des gens; l’incompréhension dans leur regard, le jugement de ne pas vouloir savoir, la surprise, l’étonnement, name it. Les gens trouvent ça dont ben bizarre de vouloir attendre 9 mois pour connaître cette information SI capitale. Est-ce que ça en est vraiment une ?

Je te laisse sur quelques phrases bonbons suite à l’annonce de l’arrivée d’un bébé surprise. Oublie pas d’imaginer leurs visages outrés aussi ;

« Comment allez-vous faire pour décorer la chambre ? » *On a fait 50 rose -50 bleu dans la chambre, très fen chui.

« Bon, vous voulez qui choisisse son propre sexe ? » *Really.

« Eh que je sais pas comment vous faites, moi je ne serais pas capable. » *Pas mal sur que si les échographies et les tests sanguins n’existaient pas, tu aurais un enfant quand même.

Donc une trentaine de semaines plus tard, j’ai accouché d’un… bébé ! Mais non ! L’histoire de sa naissance en ne sachant pas le sexe à l’avance est encore plus parfaite.

Tu te souviens que je t’ai dit que je voulais tout contrôler… j’avais deux listes de lectures ; une pour le travail actif et une pour la poussée (ben oui, zen pour rester dans notre bulle pendant les contractions et après rythmée pour avoir de l’énergie pour la poussée. J’espère que tu prends des notes!). Donc je t’épargne les détails, mais dilatée à 10 cm, les jambes remontées et tout le monde autour, j’ai dit à mon chum le plus sérieusement du monde : Babe! Faut changer de liste de lecture! Quelques minutes plus tard, au moment où la chanson You’ve got the love de l’excellente Florence and the Machine a débutée; notre jolie fille est née.

Je te laisse deviner son prénom ;)

 

______________________________________________________________

Maman Pinut, c’est le petit nom affectueux qu’elle s’est donné tout naturellement après avoir appelé sa fille Minipinut.

Pourquoi Minipinut? C’est parce qu’elle était TELLEMENT petite à sa naissance que ça lui allait comme un gant, en grandissant elle est ensuite devenue Pinut, et si tu es la maman de Pinut, ben par défaut... tu deviens Maman Pinut!